Témoignages maladie

Par souci de confidentialité, les prénoms de ces témoignages ont volontairement été modifiés.

« Étant en période de grande fatigue (effet chimio) et affectée par cette nouvelle apparence physique sans cheveux avec ce teint cireux dû aux traitements, je suis ravie de découvrir ce soin de support qui me permets de me détendre et de souffler dans ce parcours du combattant. Je suis agréablement surprise de voir que j’arrive à me concentrer sur la séance, sur votre voix et que j’arrive à me détendre, alors que justement j’étais toujours  parasitée par des pensées négatives lors de mes lectures ou visionnages de films.

Je perds complètement la notion du temps durant la séance. Je me demande à chaque fois :  Mais combien de temps la séance a t’elle durée ? Aucune idée. Et çà fait du bien d’être hors du temps dans cet épisode de vie. Je me sens apaisée. Me concentrer sur ma respiration, sur mon corps me permets de lâcher prise.

Parler avec vous après la séance, m’entrainer chez moi est une véritable prise de conscience. En effet il y a bien du positif à chercher, à trouver, même prise dans l’engrenage de ce parcours de soin. J’en ai trouvé plein par la suite, il suffisait d’y prêter attention ….. Merci !

Je m’aperçois même que j’arrive aussi à positiver dans le parcours de soin alors que ces derniers temps, c’étais un peu trop la dynamique : « Pourquoi moi ? à 40 ans ? je n’ai vraiment pas de chance, je ne fume pas, je ne bois pas, je fais du sport, alors pourquoi moi ? » …

Ce que j’ai aimé : prendre le temps de me poser, d’écouter mon corps, de me détendre, de me concentrer sur une image est un réel moment de déconnexion par rapport à la maladie et des soucis. Réel moment aussi où on se sent bien dans son corps (d’ailleurs, je l’avais un peu oublié….) »

Marie

A la fin de la séance, je ressens une grande détente, un retour à la vie, alors qu’en arrivant j’avais l’impression d’être au « bout du rouleau ». Je vois maintenant la vie différemment, je prends le temps d’écouter le chant des oiseaux, j’observe mon jardin. Les taches de la vie quotidienne qui me pesaient auparavant sont devenues agréables, car je prends conscience que j’arrive à le faire et çà c’est le bonheur.

Le bonheur d’être en vie… Je ne vois plus les choses de la même façon.

Anne